Ballades et escales en littérature africaine

Bienvenue et joyeuses balades dans la littérature du continent africain ; écrivains africains, africaines des lettres, je navigue dans vos livres, vos récits, vos romans ; Sahel, Afrique centrale, Afrique de l'est, Afrique de l'ouest, francophone, anglophone et autres, nous vibrons à ton écoute.

7
août 2008
****Alioum Fantouré “Le cercle des tropiques”.
Posté dans Alioum Fantoure, _ GUINEE _ par Hervé à 5:01 | 21 réponses »

alioumfantourlecercledestropiques.jpg 

Ce roman, le cercle des tropiques, du Guinéen Alioum Fantouré nous invite à suivre les pérégrinations d’un paysan qui après de mauvaises récoltes, décide de cheminer vers un monde inconnu, celui de la capitale imaginaire d’un pays non moins imaginaire. À la description de cette nation, le lecteur devine de suite qu’il s’agit d’un pays africain confronté à son nouveau destin, l’indépendance. Le voyage du personnage principal est émaillé de nombreuses péripéties qui le conduisent notamment à travailler dans d’immenses plantations appartenant à des multinationales occidentales. Par l’existence de ses conglomérats, nous devinons que ce pays n’est en aucune mesure indépendant économiquement. Il en résulte une autonomie politique et une souveraineté limitées. Fantouré dénonce ici la continuité des anciens colonisateurs à intervenir dans la gestion des nouvelles nations comme ce fut le cas avec Focard au service de De Gaulle, Pompidou et par la suite Mitterrand. Installé dans la capitale, centre névralgique de la république, ce nouvel arrivant prend conscience de la dictature impitoyable et délirante d’un potentat protégé non pas par l’armée dont il se méfie mais par une milice impitoyable totalement acquise au dictateur. Emprisonnement de masse, torture quotidienne, les indigènes sont habités par la peur de la délation. Ce pays de terreur, de crimes contre l’humanité n’est pas sans rappeler parmi tant d’autres des dictatures comme celle de Bokassa pour la Centre–Afrique, Moboutou pour le Zaire ou encore SéKou Touré pour la Guinée. Conscient de cette dictature, le principal personnage s’engage dès lors dans un mouvement de résistance aux côtés de ses amis et de l’armée. Une armée qui a ses propres intérêts. À noter que dix ans après l’édition, Le cercle des Tropiques, Mongo Bety dans le merveilleux Remember Ruben utilisera une trame similaire.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

21 réponses:

1 2 3
  1. Anonyme écrit:

    après la lecture de cette oeuvre , je me demande bien si l’un de nos dirigean afrricains a lu cet ouvrag

1 2 3

Laisser un commentaire

Lire, Voir, Ecouter... |
mespetitsmotspourtoi |
جولة... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hédonisme et Existentialisme
| Les mots de passage
| Ma vie litteraire