Ballades et escales en littérature africaine

Bienvenue et joyeuses balades dans la littérature du continent africain ; écrivains africains, africaines des lettres, je navigue dans vos livres, vos récits, vos romans ; Sahel, Afrique centrale, Afrique de l'est, Afrique de l'ouest, francophone, anglophone et autres, nous vibrons à ton écoute.

7
août 2008
****Amadou Hampâté Bâ, « Amkoullel, l’enfant Peul ».
Posté dans Hampate Ba Amadou, _ MALI _ par Hervé à 3:16 | 2 réponses »

hamptblenfantpeul.jpg

Pour un lecteur néophyte de la littérature africaine, faire une critique des œuvres d’Amadou Hampâté Bâ est une gageure. Restons humbles, asseyons nous à l’ombre du baobab, l’arbre à palabres au centre du village et écoutons religieusement le maître qui se fait pour un temps griot. Avec ses paroles reviennent les coutumes et les traditions du peuple Peul et des autres communautés vivant dans l’ancien Soudan français. Ses observations reposent sur une capacité aiguë à saisir les habitudes des hommes et des femmes qui l’entourent, qu’ils soient noirs ou blancs. Un tableau où ironie et humour sont de mise à chaque page. Certain regretteront que Amadou Hampâté Bâ ne fasse pas une critique frontale et acerbe du colonialisme. Tel n’est pas l’objet de ce sage… toutefois lisez entre les lignes et vous serez surpris. Hamadou Hampâté Bâ invite ses lecteurs, devrais-je dire ses convives, sur le chemin de son enfance et de son adolescence. Comme tout gamin, Amadou Hampâté Bâ commet avec ses camarades de nombreuses farces à l’encontre des indigènes et des colonisateurs. Mais tout jeune qu’il soit, il doit respecter et apprendre des règles de droit aux origines multiples : le droit coutumier, les principes républicains ou encore les devoirs de la religion musulmane. Dans ce dessein, il fréquente les cours coraniques donnés par son maître de conscience, Tierno Bokar ainsi que l’école Républicaine. Ne perdant jamais son panache, Amadou nous invite avec amusement dans ses aventures de petit garnement insouciant où l’organisation et la hiérarchie ludique les préparent à devenir des hommes.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

2 réponses:

  1. Bénédicte écrit:

    Bonsoir,
    Je viens de terminer ce livre autobiographique que j’ai beaucoup aimé. Je l’ai trouvé passionnant, riche d’informations pluridisciplinaires, mais aussi d’événements et de rebondissements, plein d’humour et très bien écrit ce qui ajoute du plaisir à sa lecture. C’est un très bon moment de lecture. Je découvre ce blog spécialisé en littérature africaine. Je le trouve intéressant

  2. Celui ci, je l’ai lu juste avant mon voyage au Mali, et j’ai emporté quelques paroles à Bandiagara, l’une des étapes de mon voyage…
    Superbe souvenir.
    Sinon, lu aussi quelques romans de Calixthe Beyala, et de McCall Smith.

Laisser un commentaire

Lire, Voir, Ecouter... |
mespetitsmotspourtoi |
جولة... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hédonisme et Existentialisme
| Les mots de passage
| Ma vie litteraire